Tour du Monde Littéraire - Colombie

Le récit du caporal qui a dénoncé les assassinats de civils par l'armée en colombie

Fauves Editions

22,00

"En Colombie, la disparition de jeunes civils d'une banlieue de Bogotá, retrouvés morts quelques mois plus tard dans des fosses communes loin de chez eux, a déclenché l'un des plus gros scandales de l'histoire contemporaine du pays. Des crimes commis de sang-froid, selon un schéma qui s'est perfectionné au fil des années. Le caporal Mora est entré dans l'armée colombienne en 2006, rêvant de justice et d'une meilleure protection des populations. Un an plus tard, quand il dénonce les assassinats des civils commis par l'armée colombienne, ainsi que la collusion de certains hauts commandements avec les paramilitaires, il ne savait pas jusqu'où son témoignage le mènerait. Mortels Barrages est un récit exceptionnel qui relate le parcours et le combat de Carlos Eduardo Mora, sous la plume de la journaliste Guylaine Roujol Perez."


19,00

Kid Pambelé, issu d'un modeste village des Caraïbes, est le premier champion du monde de boxe colombien, un titre gagné en 1972 qu'il défendra vingt et une fois. Propulsé héros national, il gagne des fortunes colossales, fréquente des personnalités, devient la coqueluche des médias et des foules. Il incarne un modèle de réussite pour les Colombiens. Mais après l'ascension fulgurante vient la descente aux enfers : l'alcool, la drogue et un tempérament instable ont raison de son titre et de sa gloire. Le boxeur autrefois adulé tombe en disgrâce, oublié de tous. Alberto Salcedo Ramos, journaliste hors pair, part à la recherche de cette légende vivante. Il relate avec une grande maîtrise des années d'enquête et raconte le destin exceptionnel de ce héros déchu, de son ascension à sa chute.


29,00

Pour un Français, la Colombie c'est d'abord Ingrid Betancourt. Le cinéphile ajoute Marie pleine de grâce gobant des sachets de cocaïne ; l'amateur de littérature pense lui à la victime inconsciente de la Chronique d'une mort annoncée par Garcia Marquez ou aux sicarios de La Vierge des tueurs. Guérilla, drogue et assassinats. Des images de violence dont les Colombiens ne connaissent que trop la réalité, mais qui ne doivent pas occulter les autres facettes de ce pays grand comme deux fois la France, seul État d'Amérique du sud à avoir une façade sur les deux océans.
Des forêts tropicales de la côte Pacifique aux immensités herbeuses des Llanos, du littoral caraïbe à la forêt amazonienne, la Colombie présente une incroyable variété naturelle - tant par sa biodiversité que par sa richesse humaine. Si les Européens sont largement majoritaires, un tiers de la superficie est officiellement formé de territoires indigènes et la traite négrière est à l'origine d'une population afro-colombienne longtemps marginalisée mais qui émerge progressivement sur la scène culturelle. Depuis le début du xxe siècle, le kaléidoscope s'est enrichi des Turcos originaires du Proche-Orient.
Paysages et histoire sont liés de manière indissoluble. Le randonneur marchant vers la Ciudad Perdida au cour de la Sierra Nevada croise les silhouettes blanches des Kogis. Mompox somnolant sur les berges du fleuve Magdalena n'a pas changé depuis l'époque où l'or et les émeraudes attendaient l'arrivée des galions. Les Nègres Marrons réfugiés à San Basilio de Palenque ont profondément influencé sa langue et sa musique. Les paysages de la zone du café, eux, ont été modelés à l'époque moderne.
En mêlant sites emblématiques et grands épisodes de l'histoire, en allant au-delà des lieux communs et des images toutes faites, les auteurs espère éveiller la curiosité et l'envie d'aller voir par soi-même cette fascinante Colombie.


Anne-Marie Métailié

23,00

Des membres humains sont retrouvés dans une friche de Bogotá, mais leur propriétaire est vivant et emprisonné pour avoir tué sa femme. Le procureur Edilson Jutsiñamuy
et son équipe sont chargés de l’enquête. La journaliste Julieta et sa secrétaire Johana, une ex-guérillera, vont les rejoindre pour remonter toute une chaîne de crimes atroces qui les amènera à faire la connaissance du romancier Santiago Gamboa, de son œuvre et de ses personnages qui ont des rapports troublants avec le réel. Cette rencontre leur ouvrira les portes d’une Colombie frustrée et pluvieuse marquée par les exactions des milices paramilitaires.
L’intrigue captive le lecteur dans un jeu fascinant de miroirs entre réalité et fiction tout autant qu’entre les diverses représentations de l’auteur lui-même qui joue sa vie dans cette radiographie de la situation colombienne.
Conteur hors pair au sens de l’humour aiguisé, Santiago Gamboa séduit par sa verve et son ironie. Une intrigue passionnante menée de main de maître et une écriture ironique et efficace font de ce roman noir un livre exceptionnel.
« Son œuvre mêle la poésie à une violence très rude et son ironie se révèle souvent une merveille d’acidité.» Pierre Lemaitre
« Le talent de créateur d’intrigues de Santiago Gamboa et la folle énergie de ses histoires rendent sa lecture addictive.» Times Literary Supplement
Santiago GAMBOA est né en Colombie en 1965, il a étudié la littérature à l’université de Bogotá. Journaliste à Paris à RFI, correspondant en France du quotidien El Tiempo, il a été diplomate auprès de l’UNESCO et conseiller culturel en Inde. Il vit actuellement entre l’Italie et la Colombie. Ses livres sont traduits dans 17 langues.


Santiago Gamboa

Anne-Marie Métailié

19,00

Après obtention d’un prix littéraire, un professeur de philologie achète la maison dont il a toujours rêvé. Depuis son enfance, ce lieu le fascine et l’obsède sans qu’il comprenne le pourquoi de cette attraction. Dès le moment où il en devient propriétaire et déménage dans cette vieille maison en plein centre de Bogotá, chaque chambre, chaque coin et chaque objet qu’il déballe donnent lieu au récit fascinant de la vie du narrateur, riche en voyages, lectures, désirs et aventures. D’une jeunesse itinérante à travers le monde jusqu’à sa passion pour les livres et la langue, tout en passant par des incursions dans les bas-fonds des villes, ce roman est un voyage urbain qui oscille entre l’idée de trouver son espace idéal dans le monde et celle de fuir les tragédies du passé. Une image d’un rêve fera éclater son monde. Dans ce roman, Santiago Gamboa évoque des sujets qui lui sont chers, l’errance, le retour et le sens de l’appartenance, mais ce qui reste à la fin, dépourvue de frontières, est sa foi dans la littérature.